• Français
  • English

Traitement

Le traitement non-chirurgical peut consister en un appui protégé (en particulier, port de charge partiel avec des béquilles) pendant six mois, suivi d’une réévaluation. Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou l’acétaminophène peuvent contribuer à soulager la douleur. D’autres médicaments, comme ceux permettant de modérer la perte osseuse, y sont associés.  Cependant, en dépit de la protection apportée par le système d’appui et la médication, le risque d’aggravation de l’état de la hanche reste possible.

Plusieurs types de traitements chirurgicaux sont disponibles. L’option de choix dépendra de l’âge du patient, du degré d’atteinte de la tête fémorale et du stade de la maladie. Dans certains cas de hanches à des stades précoces de la maladie (stade 1 et stade 2) dont la bille ne comporte pas de zone d’altération étendue, on peut essayer de préserver la bille native de la hanche. Les procédures du type forage (décrites ci-dessous), ostéotomie (réalignement de la bille dans la cavité) et greffe osseuse tentent de conserver la bille de la hanche. Cependant, dans la plupart des cas de hanches arrivées à un stade tardif (stade 3 et stade 4), un remplacement total de la hanche est le traitement de choix.
Que vous optiez pour le traitement non-chirurgical ou chirurgical, votre médecin saura vous aider à choisir la meilleure option pour vous.

Forage

Le forage est une procédure utilisée pour traiter le stade précoce de la nécrose avasculaire. Il s’agit d’une procédure qui consiste à faire une petite incision et à introduire une perceuse à travers le col fémoral jusqu’à la zone de nécrose située dans la bille fémorale. L’ablation de ce noyau central osseux peut éventuellement abaisser la pression à l’intérieur de l’os et permettre une meilleure irrigation sanguine, dans l’espoir de favoriser une reconstitution de la bille avec un tissu osseux vivant. Si elle est bien conduite, cette procédure comporte peu d’effets secondaires.

Les patients doivent souvent partiellement restreindre la charge de poids par des béquilles ou un déambulateur, au cours des 6 semaines suivant la procédure, pour réduire le risque de fracture de la hanche en raison des trous de forage présents dans l’os.  Les résultats varient en fonction de la taille de la zone d’os nécrosé et du stade de la maladie.

Remplacement Total de la Hanche

Dans la plupart des cas de hanches arrivées à un stade avancé (stade 3 et stade 4), le remplacement total de la hanche constitue le traitement de choix.  Plus d’information concernant les Remplacements Totaux de la Hanche est disponible sur ce site web.